Boulettes de viande épicées

Publié le par Kreyket

Voilà une recette un peu plus dure, pas à cause de la complexité de la préparation mais parce que ça peut être long et tout le monde n'a pas forcément tout les ingrédients chez lui, mais cette recette me plaît beaucoup car pour vraiment pas cher on a de quoi nourrir 6 à 8 personnes (équivalent des quantités que je donne ci-après, mais la chair à saucisse se vend au kilo en général, vous pourrez donc facilement nourrir une dizaine de potes en doublant les doses). Voilà pourquoi je pense qu'elle a sa place ici, peu chère et facile à faire, suffit d'un peu de patience.

Boulettes de viande épicées (pour 6 à 8 personnes) :


500g de chair à saucisse
1 caïeu d'ail
2 oignons
1 oeuf
De la sauce tomate
De la farine
De l'huile d'olive
Des épices
Du sel et du poivre

Dans un mixer ou à la main, au choix ou suivant le matériel disponible, mélanger à la chair à saucisse les oignons coupés très fin, l'ail coupé encore plus fin, l'oeuf, un peu de farine (pas plus d'une cuillère à café), des épices selon votre goût (paprika, piment, herbes de Provence... tout est permis), le sel, le poivre et l'équivalent de 15cl de sauce tomate (pour ceux qui ne veulent pas ou ne peuvent pas mesurer, cela fait une petite moitié de canette).
Bien mixer ou malaxer jusqu'à ce que la chair à saucisse soit imprégnée de l'ensemble des ingrédients. Verser de la farine dans une petite assiette et y rouler des petites quantités de chair ainsi préparée. Mettre de côté dans une autre assiette les boulettes crues.
Faire chauffer de l'huile dans une poêle. Lorsque l'huile est chaude, baisser à feu moyen et disposer les boulettes dedans en les retournant, à l'aide d'une spatule, d'une fourchette ou des deux, toutes les 2 à 3 minutes jusqu'à obtenir la cuisson désirée.

En général, je rajoute une sauce à base de sauce tomate liquide, de sauce soja et d'épices vers la fin de la cuisson et je sers le tout avec des frites ou des spaghettis. A vous de voir !

Publié dans Recettes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article